Association Landhelven

Landhelven, association organisatrice de jeux de rôles grandeur nature en Midi-Pyrénées, Aquitaine et Languedoc-Rousillon.
 
AccueilPortailSite webFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les chroniques de Thanos : Le Liseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thanos
Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Jeu 22 Mar - 22:44

Tout n’est plus que ruines fumantes.
Le concert des cris et des supplications a cessé voilà déjà un bon moment. Quel dommage. Les habitants de ce village n’ont offert que peu de résistance. Les rédempteurs me déçoivent. Allez mes petits déchéants. Cherchez, fouillez, trouver les survivants. Nihilum attend ses offrandes !
La légion demeure une marée que nul ne semble pouvoir contenir. Quel ennui…

Le prêtre marchait depuis de longues minutes à travers les rues dévastées. Son long manteau flottait dans son dos tel les ailes d’un oiseau porteur de mauvais augures. De sa botte, Thanos souleva une planche à moitié calcinée et étouffa un soupir d’agacement. Une odeur de chair brûlée et de décomposition vint flatter son odorat, calmant quelque peu sa contrariété. Nulle fragrance ne pouvait l’enivrer de la sorte. Le parfum du ravage, de la mort. L’odeur de la Légion. Pourtant cette bataille manquait de piquant, de saveur. D’un coup d’œil négligent, le prêtre de Nihilum avisa les créatures qui dressaient l’autel de sacrifice sur la place du village. Tout devait être parfait. Dans une sombre parodie d’humanité, les déchéants construisaient non sans hâte un promontoire dédié au rituel qui allait suivre. Amalgame de corps immobiles et mutilés, de planches pourries et de morceaux de mobilier, l’autel de Nihilum prenait forme peu à peu.
Un murmure à peine perceptible rompit le fil des pensées de Thanos. Ce dernier baissa le regard et avisa une forme dissimulée derrière un tonneau renversé. Un mince sourire se dessina sur les lèvres pâles du prêtre lorsqu’il leva une main négligente. Poussé par une pression intangible, la modeste cachette du malheureux qui tentait de survivre à la légion s’envola pour venir se fracasser contre un mur voisin.
Thanos posa un regard narquois sur le jeune garçon qui tremblait de tous ses membres. Il était jeune. Treize ou quatorze ans tout au plus. Vu son âge, il n’avait probablement pas participé aux combats. Le front ruisselant d’une sueur froide, ses yeux ne reflétaient que la terreur et une pathétique supplication muette. Un nectar pour Thanos. En proie à une terreur abjecte, l’adolescent sursauta lorsque la voie du prêtre s’éleva à son attention.

- Que fais tu cacher là, mon garçon ?

Le corps secoué de pleurs silencieux, l’adolescent tenta de répondre, mais en vain. Ses lèvres commencèrent à s’agiter mais aucun son ne sortit de sa gorge. Thanos l’observa quelques instants avant de répondre d’un ton enjôleur, presque rassurant.

- Si tu restes ici, tu cours le risque d’être découvert. Je suppose que si tu es parvenu à survivre contrairement à la grande majorité des tiens, je peux éventuellement t’accorder le salut. J’aime récompenser l’ingéniosité.

Incrédule devant l’offre inespérée, l’adolescent se releva avec lenteur, sans pour autant quitter du regard son interlocuteur. Ce dernier lui adressa un sourire franc à travers la capuche sombre de son manteau. A travers la fumée âcre qui enveloppait la scène, un dévoreur jaillit d’une rue adjacente et vint s’agenouiller devant Thanos. Ce dernier reprit aussitôt son air glacial habituel. La créature observa quelques instants d’un air interloqué le malheureux villageois avant de reporter son attention sur le prêtre.

- Mon Seigneur. Une bataille se déroule en ce moment même à la porte principale du village. Votre présence est requise.


Congédiant le dévoreur d’un signe de la main, Thanos se prit le menton et réfléchit quelques instants avant de lancer d’un ton qui ne souffrait d’aucune réplique.

- Si tu restes avec moi, tu auras la vie sauve comme promis. Suis-moi.

Sans attendre de vérifier si l’adolescent lui emboitait le pas, Thanos se dirigea vers l’autel avant de bifurquer dans une ruelle sombre. En l’espace de quelques minutes, le prêtre stoppa sa marche et écarquilla les yeux devant le spectacle qui s’offrait à lui. Un sourire de pur plaisir et de convoitise se dessina sur ses traits.
Sur la petite place qui donnait sur la porte principale du hameau, deux individus combattaient avec hargne. Autour d’eux, une vingtaine de cadavres tapissaient le sol dallé devenu écarlate. Thanos resta sans voix devant un tel ballet martial. Un homme d’une petite trentaine d’années tenait fermement une épée massive telle une extension de lui-même. Malgré le poids de son arme, le guerrier rédempteur la maniait avec une grâce et une fluidité hors du commun. Enchainant coups de taille, d’estoc, charge intrépide et parade astucieuse, l’inconnu luttait contre celui qui avait mené l’assaut de la Légion sur la modeste bourgade. En son fort intérieur, Thanos savait que lui-même n’aurait pu rivaliser directement avec le maitre des Murmures. Et pourtant, sous ses yeux incrédules, un vulgaire guerrier de basse extraction parvenait à acculer le maitre de la Légion.
Perdu dans sa contemplation, le prêtre de Nihilum chuchota pour lui-même.

- Mais qui peut-il bien être ? D’où tire-t-il une telle force ? C’est inconcevable…

- C’est,… C’est « Le Liseur », messire. Le meilleur combattant du village. Il est arrivé chez nous voila bien des lunes sans dire d’où il venait. Il ne parle pas beaucoup mais il est toujours là pour nous protéger. Les anciens disent de lui qu’il est capable de lire l’avenir à travers ses rêves ou simplement en observant les étoiles.

Reprenant conscience de la présence de l’adolescent à ses cotés, Thanos commença à enlever son gant droit sans manquer un seul instant du combat dantesque qui se déroulait sous ses yeux avides. Le prêtre et son compagnon de fortune poussèrent une exclamation de stupeur et de surprise lorsque la lame du Liseur trancha d’un coup net la tête du Maitre des Murmures. Le corps du maitre de la légion souleva un nuage de poussière lorsqu’il tomba au sol dans un bruit mat. Incrédule mais saisit d’une excitation qu’il n’avait pas ressentie depuis bien longtemps, Thanos dévora du regard le guerrier qui venait de poser un genou à terre. Il semblait épuisé. Après un tel affrontement, rien de plus normal.
Saisit d’un fol espoir, le jeune garçon s’élança vers son sauveur providentiel mais une main d’acier se posa sur son épaule. La voix de Thanos s’éleva alors. Froide, implacable.

- Quel spectacle riche en émotion. Je n’aurais jamais crû voir un Maitre des Murmures défait en combat singulier.

Tournant le regard vers celui qui venait de l’apostropher, le Liseur répondit d’un ton assuré malgré la sueur qui perlait sur son front et la fatigue qui menaçait de le terrasser à tout instant.

- Relâchez l’enfant avant de finir comme votre maitre.

Le rire cristallin de Thanos résonna sur la petite place, faisant fuir les corbeaux qui venaient de commencer leur abject festin. De sa main droite, le prêtre caressa la joue de l’adolescent terrifié.

Toucher de Nihilum


A peine eut-il susurré l’incantation que le corps du garçon fut parcouru d’un éclat verdâtre qui le projeta plusieurs mètres en avant. Le cadavre au visage défiguré tomba aux pieds du Liseur, incrédule devant tant de cruauté.

- Ne faites pas cette tête. Il va bientôt se relever pour servir la Légion. C’est une mort bien utile, soyez en certain.

Submergé par l’indignation et l’effroi, le Liseur se releva d’un bond et chargea le prêtre qui le défiait de son air goguenard. Malgré sa volonté d’acier et ses réflexes aguerris, le rédempteur ne pouvait affronter l’un après l’autre deux adversaires d’un tel acabit sans prendre de repos. Aussi véloce qu’un serpent, Thanos leva la main et attira d’une poussée invisible le guerrier qui lâcha son épée en s’envolant vers sa mort.
La poigne implacable du prêtre de Nihilum enserra la forge du malheureux, désormais impuissant. Peu à peu, le Liseur sentit la vie le quittait par ce simple contact.

- La…lâche…

Thanos poussa un hoquet de fausse indignation devant les dernières paroles de son adversaire.

- Vos propos me meurtrissent l’âme. Vais-je me pouvoir remettre d’une telle calomnie ?!...

Le prêtre de Nihilum jeta aussitôt le corps du rédempteur sur le sol et s’agenouilla devant lui. Il constata avec satisfaction que le Liseur respirait encore.

- Il serait bien dommage de laisser des talents comme les vôtres se perdent.

Sous le regard paniqué du guerrier immobile, Thanos saisit la dague rituelle qu’il portait à la ceinture et la pointa au dessus du cœur du malheureux.

- Je vous promets d’être un maitre généreux et patient. Vous n’aurez jamais le loisir de vous plaindre de moi. Et avec un peu de chance, je pourrais découvrir le secret de vos visions. Posséder un tel pouvoir serait pour moi un avantage inespéré.

De longues minutes passèrent avant que Thanos ne regagne la place centrale du village. Aux cotés du prêtre, un guerrier valeureux devenu marionnette marchait au même rythme que son sombre maitre. Au détour d’une ruelle ravagée par les flammes, ce dernier stoppa sa marche et croisa les bras. Une vieille femme se trouvait bloquée sous un pan de mur écroulé. Sa jambe paralysée par les gravats, elle respirait encore. Une ombre la recouvrit soudain, l’obligeant à relever le regard. Le fol espoir qui illumina ses yeux gris se mua en une terreur incrédule lorsque l’épée massive trancha le fil de sa vie.
Tel le mugissement d’un vent mauvais, le rire froid de Thanos fut son dernier guide vers l’oubli éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 26
Localisation : En chemin pour Tchi
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Ven 23 Mar - 16:00



Très beau texte je me suis régalé à le lire merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azgarel
Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 1033
Localisation : Cherche encore
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Lun 26 Mar - 9:26

En effet, très agréables à lire, avec une ambiance et tout.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landhelven-gn.heavenforum.com
Whitewolf

avatar

Nombre de messages : 167
Localisation : la rochelle
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Lun 26 Mar - 15:08

J'en verserai bien une petite larme , mais je voudrai pas en aucuns cas avoir d'escuse si je te rate au moment de t'en COLLER UNE ! c'est vrai frapper le vil la larme à l'oeil n'est pas pratique....

Thamos, rappel moi de te proposer une place un emplacement bien en vue à l'entrée du cimetière....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thanos
Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Mer 28 Mar - 21:49

Mais pourquoi tant de haine ?! Sad

J'ai trouver un emploi à plein temps à un pauvre guerrier dont le foyer venait d'être détruit par la Légion, j'ai fait abréger les souffrances d'une pauvre femme, et j'ai offert une mort rapide et pleine de compassion à un adolescent qui se serait probablement fait dévorer par des déchéants !
Je suis un saint, un bienfaiteur incompris ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whitewolf

avatar

Nombre de messages : 167
Localisation : la rochelle
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Jeu 29 Mar - 7:34

tu a de la chance que paladin fasse pas partis de mes plans de carrière sinon de la sainte, je t'en aurai bien fait gouter... incompris ça c'est clair, voir très sombre et obscur te concernant....

Ton mode de recrutement me semble inaproprié à une armée regulière: pas de droit de greve pas de chance de putch.... aucune tete de lard.... c'est absolumet pas sport pour l'état major (je t'envie pas avec des moules marinières en plate tu dois te faire chier)

bref il 'y a que la mort rapide d'un ado qui me permette encore de trouver un espoir d'avoir une escuse pour ne pas te faire souffrir encore un peu plus....

autant les sdamot merite qu'on les tues... Dignement... Autant toi... celui qui le ferai meriterai de ne pas connaitre ton nom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ling Syaomay

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28
Localisation : Par ci, Par là
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   Sam 7 Avr - 22:06

Fais quand même gaffe Thanos, parce qu'au jour d'aujourd'hui, si il y a un seul joueur qui peut te tuer au niveau magie, ça pourrait bien être moi... (j'ai mis au point plein de stratégies plus perfides les unes que les autres d'ailleurs) et peut être Délyde, mais moi je suis sur !!! ^^

Alors bon, tuer une ou deux personnes qui l'ont méritées, je veux bien, mais de là à aller détruire un village à grand coup de Légion, là ça va plus !!! Le disciple de Kyuma laissera pas passer ça !!!

*Phase Flood*

Après bon, l'ado, il écoutait de la Tektonik ou quoi ? Parce que j'ai un doute sur les faits qui ne lui sont pas reprochés !!!

Et puis ton guerrier, c'est quand même sadique de ne lui laisser aucun libre arbitre au final !!!

*Fin de la phase Flood*

M'enfin, à part ça, je me suis régalé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chroniques de Thanos : Le Liseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques de Thanos : Le Liseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thanos
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» V.2.0 Les chroniques d'Aaron Knight alias Light.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Landhelven :: La Genèse de Landhelven :: Guilde du souvenir-
Sauter vers: