Association Landhelven

Landhelven, association organisatrice de jeux de rôles grandeur nature en Midi-Pyrénées, Aquitaine et Languedoc-Rousillon.
 
AccueilPortailSite webFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 1: Le Sombre Maître (Résumé du GN d'Aout 2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azgarel
Maître de Jeu
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 1033
Localisation : Cherche encore
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Chapitre 1: Le Sombre Maître (Résumé du GN d'Aout 2007)   Sam 9 Mai - 13:20

Tout commença dans la grande contrée de Landhelven, plus précisément dans le duché de Néodia, une terre luxuriante en proie à une guerre civile constante. Les Ducs se sont succédés afin de tenir en laisse les clans mais ils échouèrent les uns après les autres jusqu’à la venu d’un nouveau maître. L’empire Nocturien offrit à Azgarel ce duché décadent en récompense de son implication dans la chute du grand ennemi : La Légion de la Mort Silencieuse.

Seul survivant d’une mission suicidaire, il fut décoré et on lui attribua une garde d’honneur du nom de « Négociateur ».
Le premier était Lee-setsu, un ancien soldat de Tchi, le second était Edwyn, un jeune assassin à l’esprit tourmenté, et le troisième un voleur Laedar en fuite du nom de Valuk.
Ainsi naquit l’autorité qui devait faire régner l’ordre dans Néodia, le règne allait se montrer plus compliqué qu’Azgarel ne l’aurait pensé.
Mais le Duc régnait d’une main de fer en imposant le respect par la crainte, les clans avaient tous subi au moins une fois la terrible colère de la Lame Rédemptrice, une épée ramenée du continent oublié d’Austermors, et il usa de ruse ainsi que de manipulation afin de mettre à son service tous les clans.

Il acheta le clan des Longs poignards, une confrérie d’escrocs, de voleurs et d’assassins au code très strict, et les utilisa contre le clan de la Sombre Lune.
Ce clan de guerriers revendiquait les terres de Néodia en écrasant toute personne ne portant pas leur couleur. Azgarel leur offrit une partie des terres, Bois Perdu, afin de calmer leur envie de territoire et leur fit comprendre que la lame des Longs poignards était encouragée à tuer tous ceux qui s’opposeraient à lui.
Le dernier clan était celui de la Sainte Lumière, un ordre religieux prônant la clarté de la déesse Lumen, fondé sur un manichéisme sans retenue. Le Duc leur offrit la liberté de culte que la Sombre Lune empêchait.
Ainsi il fit régner l’ordre dans le duché jusqu’à ce que de terribles meurtres frappent les citoyens.

Ne trouvant aucun responsable, le Maître suggéra à la Sainte Lumière de faire appel à un jeune garçon du désert de Daël portant le nom de Shïn.
Quelques jours plus tard, l’enquêteur arriva à Néodia accueillis par les prôneurs de Lumen, accompagné d’Orthoss, un orïn (mage), avec un gout prononcé pour le dialecte et les mots, et une Laedar du nom de Nessa, sa compagne de jadis.
Shïn apprit à connaître le Duc et gagna sa confiance, puis fut présenté aux différents chefs de Clan.
Ransetsu était le maitre des Longs poignards, alors que Eizei était celui de la Sainte Lumière et Engra Mortelame celui de la Sombre Lune. Le Jeune enquêteur comprit très vite qu’une tension était permanente entre chaque clan et que la clé de voûte de cette paix fragile était l’ordre des « Négociateurs ».

Hélas, le silence de la guerre devint un cri de rage lorsque le clan de la Sombre Lune attaqua les Négociateurs escortant la duchesse Kaëna ; le Duc ordonna donc la mort de membres du funeste clan afin de servir d’exemple, ce qui encouragea la rébellion officielle d’Engra Mortelame.
Le soir venu, le Duc fut attaqué par les rebelles, repoussés aussitôt à l’aide de la Sainte Lumière. Engra dut promettre son allégeance en échange de sa vie.
Shïn comprit alors qui était le responsable des meurtres de Néodia, et proposa sa théorie au Duc :

Le Chef de la Sombre Lune aurait provoqué ses meurtres dans chacun des clans afin d’attiser la haine de tous et replonger Néodia dans la guerre. Cela fait, il aurait pu destituer le Duc et prendre sa place pour ensuite détruire les autres clans.
Azgarel approuva cette théorie et encouragea Shïn et les membres de la Sainte Lumière à attaquer la Sombre Lune afin de mettre aux arrêts Engra Mortelame.
Après avoir traversé Bois Perdu, Shïn surprit le meurtrier en pleine cérémonie avec la terrible Lame Rédemptrice. Son plan devenait clair : en volant l’épée, il fragilisait l’autorité du Duc, et donc le menait à sa perte.

Un combat s’ensuivit où de glorieux prêtres guerriers invoquaient créatures et flammes afin de purifier l’ennemi, alors que la Sombre Lune martelait les crânes à coup de hache. Les rebelles finirent par rendre les armes et Engra Mortelame fut arrêté pour meurtre et trahison.
Soudain, un nouvel arrivant se présenta au milieu de la forêt : le Seigneur Azgarel se tenait là, entouré par le clan des Longs poignards.

Il était différent cette fois-ci : alors qu’habituellement il portait des vêtements reflétant son statut de Duc, cette fois-ci il portait l’image d’un tueur corrompu par la haine. Azgarel révéla à Shïn que tout se passait comme prévu, que le cœur de la lame rédemptrice était ouvert et qu’il ne lui manquait plus que le sang de Shïn Shaïna, le fils du Général Vasij Shaïna.
Le Duc expliqua qu’il avait connu le père de Shïn, lui un enfant sans parents, que celui-ci était un Héros Nocturien à la réputation inébranlable. Il fut envoyé au cœur d’Austermors afin de découvrir la source de la Légion, accompagné d’un groupe de braves soldats. Mais un espion Leddrathir assassina tout les membres de l’expédition, ne les laissant qu’au nombre de trois.
Azgarel, l’assassin en question, Kaëna une nécromancienne Long-tchi et le valeureux Vazij Shaïna.
Ils arrivèrent tout trois à la cité d’Evenir, ancienne capitale d’Austermors, et là-bas Azgarel reçut la Lame Rédemptrice, cette puissance épée capable de broyer la volonté de ses victimes, si elles en échappaient. Mais le Leddrathir ignorait une chose : lorsque l’épée rentre sous le contrôle d’un nouveau maître, ses pouvoirs ne sont délivrés qu’à la première personne qui livrerait son sang pour elle. La première personne à avoir versé son sang fut Vasij Shaïna, tué par Azgarel, et ainsi le propriétaire de la Lame devenait le malheureux Nocturien.
Le Leddrathir retourna vers l’empereur afin de lui annoncer la fin de la Légion et on lui octroya le duché de Néodia en récompense. Le Duc était maintenant propriétaire d’une épée sans pouvoirs.

Il fallait donc qu’il récupère le sang du Général afin de faire croire à l’épée qu’il était Vasij Shaïna, mais sa dépouille gisait encore sur les escaliers de la cité d’Evenir et son sang inexistant. Il fit donc venir son fils, Shïn Shaïna, un jeune laedar ignorant tout de ses origines, afin de récupérer son sang et de pouvoir utiliser les pouvoirs de la Lame Rédemptrice pour mettre à genoux le glorieux empire Nocturien, son ennemi de toujours.
La Sainte Lumière, berné par le manipulateur, défendit Shïn et ses compagnons afin que ceux-ci puissent échapper aux griffes du Sombre maître.
Le jeune enquêteur mit en place, avec les prêtres, un plan pour destituer Azgarel, et faire cesser la corruption qu’il répandait.
C’est ainsi que dans les plaines de Néodia le Sombre Maître fit surgir du sol ses nouveaux fils, la Sombre Alliance. Elle était composée des clans de la Sombre Lune et des Longs poignards, tous devenus une déchéance humaine, symbole de la rage et de la guerre.
La Sainte Lumière, en sous-nombre face à cette terrible gangrène, mit au point un sortilège afin d’isoler le Duc de ses hommes puis permettre à Shïn de tuer Azgarel.

L’affrontement fut éprouvant : le sol recrachait la brume du soir, donnant un aspect spectral aux deux guerriers, alors que les torches éclairaient leur visage recouvert de sang. Le soleil disparut derrière l’horizon quand les lames de Shïn vinrent trancher la gorge du Sombre Maître.
La Sainte Lumière criait victoire, alors que la Sombre Alliance, dirigée par le Négociateur Lee-setsu, partit se retrancher dans Bois-perdu. Tout était terminé, mais Shïn sentit un mal grandir en lui : une corruption glissait le long de ses veines. Celui qui avait tué le Sombre maître allait-il subir le même destin ? Celui qui avait tué le Sombre Maître était désormais le Nouveau Duc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landhelven-gn.heavenforum.com
 
Chapitre 1: Le Sombre Maître (Résumé du GN d'Aout 2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résultat] SmackDown - 12/08/11
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 1
» Campagne Rolemaster (Groupe Originel) : Chapitre I - Résumé Complet !
» Résumé Erec et Enide
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Landhelven :: La Genèse de Landhelven :: Guilde du souvenir-
Sauter vers: